Le temps met tout en lumière.

- Prénom : Vincent
- Ville : Paris
- Date : 21/01/13, à Paris

- Je connais Vincent depuis mes premiers pas dans ma société, voici plus de 7 ans. C’était l’un de mes clients, quelqu’un d’adorable, avec qui j’ai eu grand plaisir à passer la barrière. Lors d’un déjeuner aujourd’hui ensemble, j’ai eu grand plaisir à le questionner, après tant d’années. Vincent à l’air heureux, très heureux, une chose de plus que nous partageons.

1. Que faites-vous dans la vie ?
> Je fais en sorte que les annonceurs se voient sur les moteurs de recherche

2. D’ou venez-vous ?
> Né à Paris, mais j’ai grandis à Orléans.

3. Sans contraintes, où vous verriez-vous vivre ?
> Je m’achèterais une île, en Bretagne. Ca fait moins rêver que d’autres endroits, mais pour moi ce serait par là bas, c’est certain.

4. Quel est la chose la plus importante pour vous ?
> Ma famille.

5. Un film qui vous a marqué : 
> J’aime beaucoup les films où on se fait balader et où la fin nous révèle son lot de surprises. Du coup, j’ai beaucoup aimé “Usual Suspects”, ou un film comme “The Game”

6. Une chanson qui vous a marqué : 
> Je ne vais pas citer la première qui me vient à l’esprit, même si c’est celle qui m’a fait rencontrer ma femme. Du coup je dirais “Moonlight Shadow” ou une de Scorpions comme “Still loving you“.

7. Votre plat préféré : 
> Le fois gras. Je me gaverais de fois gras – surtout sur une île en Bretagne.

8. Une odeur qui vous a marqué :
> Une odeur qui aurait rapport à l’eau : l’herbe fraichement coupée ou l’iode – qui me fait penser à la mer.

9. La matière qui vous est la plus agréable au toucher : 
> La peau de ma femme.

————————————-
Pour contacter Vincent :

> Via le formulaire, avec la référence [Paris7]

Written by

Un type atypique venu du Sud, vivant à Paris et ne parlant pas un seul mot d’Italien.

2 Comments to “Le temps met tout en lumière.”

  1. claire says:

    Chaque jour qui passe, une nouvelle rencontre.
    Un ami m’a présenter votre oeuvre, votre site.
    Vous vous dévoilez sans pour autant trop en dire. Ce que je perçois, c’est une lecture de vous à travers les autres. Par pudeur ou par peur?

  2. luigi says:

    Merci pour ces mots. Je ne fais rien pour promouvoir ce site, aussi c’est très agréable d’avoir ce genre de surprises.

    Chacune de ces rencontres a été un grand plaisir et je livre fidèlement les mots qui m’ont été confiés. C’est un partage, et ces rencontres laissent en effet une forte empreinte sur moi, j’ai en moi un petit bout de chacune d’entre elles. Donc, je peux répondre oui à une partie de votre commentaire.

    Si j’ai – je crois – l’ouïe fine, ce site, cette approche, est in-fine un moyen pour moi d’accentuer mon écoute des autres, plus que de chercher à me livrer. Sincèrement.
    Vous me connaitriez – je crois – vous ne pourriez qu’approuver ce commentaire.

    Peur ou pudeur de me livrer … non, ce n’est pas ici l’objet. La peur n’a rien à faire ici. La pudeur, oui, je l’ai en moi – mais pas celle de me livrer, plutôt celle de creuser.

    Quand à ce site, et l’approche … c’est surtout une histoire de bonheur.
    Et – bien que votre mot me touche – je n’oeuvre qu’à le partager.

Leave a Reply

Message